Hi.

Bienvenue sur Jeaninthemoon.
Ici, on partage de l'aventure, des astuces, des adresses, de la poésie et tout ce que tu veux ! 
Essuie juste un peu tes pieds avant d'entrer, je vois de la gadoue. 

Let's have fun. 

Jimmy Fairly

Jimmy Fairly

My name is Fairly, Jimmy Fairly. 
Je ne vous présente plus cette marque, beaucoup trop en vogue. 
Je vais plutôt vous raconter notre histoire d'amour.
Car oui, il s'agit d'un véritable coup de foudre depuis 4 ans et d'une relation qui dure, avec des hauts et .. des hauts.  
J'ai acheté ma première paire de lunettes Jimmy Fairly en ligne, quand il n'y avait encore qu'une seule boutique, celle de Paris. Puis ils se sont étendus et ont choisi Bordeaux sur leur liste d'atterrissage. Pour mon plus grand bonheur. 

Je vous présente donc ma nouvelle et deuxième paire de vue, écailles de tortue, Astoria. 

“ Nous avons fondé Jimmy Fairly sur une idée forte : proposer une collection de lunettes haut de gamme à un prix révolutionnaire et avec un impact social positif. ”

Jimmy Fairly, les amis, ce sont des paires à 99€ - monture et verres inclus - pour les prix les plus bas. À cela s'ajoutent des options comme les anti-reflets, les anti-salissures ou encore l'anti-lumière bleue. 
Le choix est terrible. Et c'est tant mieux.
Préparez-vous à essayer chaque paire de la Boutique si vous vous rendez sur place.
Comme chez un marchand de bonbons, TOUT y est tentant. 

Jimmy Fairly, c'est aussi le Buy one, Give one.
Une pratique qui consiste à offrir une paire de lunettes à une personne dans le besoin, dès l'achat de votre paire à vous. Parce qu'ils pensent que tout le monde à le droit de "voir", ils se sont entourés d'associations partenaires pour pouvoir rendre ces dons possibles.


Le tout accompagné avec soins et une efficacité redoutable de la part des équipes, il faut le souligner. Le service après-vente mérite un câlin.
Votre paire est livrée dans un étui qui, lui même se trouve dans une jolie boîte (coucou les packagings canons), déposée dans un Tote Bag à l'effigie de la marque. 

ALORS, C'EST PAS LA CLASSE ? 

 

Cap sur Saint-Malo . part 1

Cap sur Saint-Malo . part 1

Sophisticakes

Sophisticakes